La Tanzanie


Infos utiles
Argent
Shiling
Décalage
été : +1h

horaire
hiver : +2h
Durée vol
10h
Langue
swahili,anglais
Vaccins
oui
Visa
oui

Flux rss des articles



agence ebookersagence hotels.comagence look voyagesagence promovacances

La riziculture pour protéger les Mangroves en Tanzanie

Les agriculteurs travaillant dans la zone du delta du Rufijii sont montrés du doigt pour ne faire que peu de cas de la préservation de l’environnement et notamment des Mangroves. Les autorités réagissent en les sensibilisant à la nécessité de ne pas porter atteinte à l’environnement.

La riziculture ne suffit plus aux agriculteurs pour exploiter correctement leurs terres, l’eau salée vient avec force envahir leurs exploitations portées par des marées de plus en plus importantes, empêchant une culture correcte des champs de riz. Face à ce phénomène, les agriculteurs n’hésitent pas à s’en prendre à la mangrove. Sur les trois dernières décennies, c’est environ 5000 hectares de mangrove qui ont été détruits pour cultiver le riz, le problème de l’eau au taux de sel trop important s’explique en partie par le changement climatique à l’œuvre qui fait augmenter le niveau des mers.

Un lieu biologique unique

La situation devenait intenable entre les autorités soucieuses de préserver les zones protégées et les habitants à la recherche de nouvelles terres. Le gouvernement a donc décidé de mener une campagne de sensibilisation massive, en demandant notamment aux agriculteurs de replanter des arbres de mangroves dans les rizières. Une campagne bienvenue, dans un climat qui est aujourd’hui explosif entre les deux parties, des agriculteurs récemment expulsés de terres protégées ont ainsi créé une rumeur comme quoi le gouvernement voulait expulser la population du delta. Les esprits devraient se calmer avec cette volonté des autorités d’expliquer plus en détail leur politique environnemental.

Mots-clefs :

Tanzanie
Rechercher un vol
Un service Altavacances